EVOLUTION DE LA SITUATION SANITAIRE

Suite à l’allocution du Président de la République du mercredi 14 octobre, un couvre-feu a été décrété dans toute la Métropole grenobloise, de 21h à 6h du matin, et ce, pour 6 semaines.

Les mesures prises par le Préfet de l’Isère suite aux annonces du Ministre de la Santé du jeudi 24 septembre, restent valables. Le Préfet rappelle que trois publics sont particulièrement concernés par l’épidémie :

  • les personnes âgées, « particulièrement vulnérables« 
  • les plus jeunes car « ils constituent un vecteur important du virus car ils sont plus souvent que les autres asymptomatiques« 
  • les « participants aux évènements familiaux (anniversaires, mariage, baptême) ou festifs dans le milieu professionnel (pot de départ, cocktails divers). Ces moments constituent l’un des premiers facteurs de diffusion car il est quasi impossible de respecter, par nature, les gestes barrières. Il faut donc pour les semaines à venir les annuler ou tout au moins réduire le cercle des participants au maximum . La jauge de 10 personnes maximum peut être retenue« .

Pour la Métropole de Grenoble, dont Notre Dame de Mésage fait partie, des mesures spécifiques s’appliquent car nous sommes en ZONE D’ALERTE RENFORCÉE. Voici l’essentiel à retenir :

  • Les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique sont interdits
  • Fermeture des salles des fêtes et salles polyvalentes, pour ce qui concerne les activités festives et associatives
  • Fermeture des salles de sport et gymnases, à l’exception des activités sportives ou physiques pratiquées en plein air, et des pratiques durant le temps scolaire
  • port du masque pour les plus de 11 ans dans les zones d’attente de transport collectif, dans un périmètre de 25m autour des établissements scolaires, sur tous les marchés, sur l’ensemble du territoire de Grenoble, Saint Martin d’Hères, Echirolles, Fontaine et Eybens.

Pour lire l’arrêté dans son intégralité, cliquez ici.

Pour lire l’arrêté du 9 octobre, cliquez ici.

La situation est ré-éxaminée tous les 15 jours, et les mesures sont susceptibles d’évoluer. Nous vous tiendrons informés ici de l’évolution de la situation.

MàJ 15 octobre 2020